"Owi des blogs, encore, ENCORE"

Avatar de l'auteur

par Loud
le 1 février 2012

C2C – Down the road again

Rien à voir avec cet obscur navet canadien, c’est back dans les bacs pour C2C. Voilà déjà 14 ans qu’ils font péter les plombs d’un hip-hop délectable griffé French West Side, notamment sous l’égide des calibres Hocus Pocus et Beat Torrent.

À force de sortir des vinyles breakbeats, les quatre DJ namnètes, j’ai nommé 20syl, Greem (Hocus Pocus), Atom et Pfel (Beat Torrent), émergent enfin des bas fonds et reviennent à Coups2Cross sur le devant de la scène, avec leur premier EP.

Intitulée « Down The Road », la galette promet une belle session de lives lancée le 24 janvier à La Gaité Lyrique. Un roadtrip expéditif qui passe par les bienheureuses Nantes, Strasbourg et Bulligny (mais qu’est-ce qu’ils vont foutre en Morte-Et-Moselle? ;-)) avec un hors-série imminent pour la soirée Trax Live, au Bataclan le 8 février. D’ailleurs on espère que vous avez vos places, c’est déjà complet. C2C réserve 150 dernières entrées qui seront vendues sur place. Sinon y’a La Cigale le 29 mai et l’Olympia le 10 novembre.

En outre, histoire d’officialiser tout ça, les mecs font la couv’ à la cool du Trax Magazine de Février. Mais parlons de l’EP plutôt.

Ça fait six mois qu’on écume des litres de salive (j’ai fait mes petites réserves en bouteilles si ça vous intéresse) à l’écoute en boucle du single F-U-Y-A, C2C annonçait juste la couleur. L’EP livre aujourd’hui (à vrai dire depuis le 23 janvier) 4 autres titres tous aussi chevronnés, qui tabassent leur race.

Allez, on s’installe au clavier de sa bécane, on fait chauffer sa carte son, itinéraire conseillé :

Down The Road

Tu t’y verrais bien au volant de ta Mustang 70′ noire, deux bandes blanches sur la carrosserie, le coude sur la fenêtre, la clope au bec, à pleine balle perdu dans le désert du Tegzas. hein?

Ouai je sais, cliché.

Mais c’est ça aussi d’introduire par du gros riff de blues, limite country sur les bords. Du funky-cainri-scratchy merveilleusement breaké, manifestement fer de lance de l’EP. Des voix samplées façon Nashville, l’harmonica de rigueur, bref, du turntablism d’excellence un tantinet frenchtouchisé par moments (voix saccadées à la Harder Better, dernière minute).

À noter qu’on peut écouter une ITW sur la structure du morceau et une petite démo en live, par 20syl et Greem dans une émission de France Inter du 23 janvier, juste ici (à partir de la 36e minute).

C2C – Arcades

Paye ton break de clavecin, ça je kiffe. Avec des voix cathédralesques ça donne toujours un côté mystique. Anachronisme électronique, c’est propre, c’est chiadé, ça déchire. On peut aussi y voir un peu de Birdy Nam Nam, sauf que C2C en l’occurrence n’a pas délaissé ses racines Hip-Hop.

C2C – Someday

Cette fois c’est intro violon. Mais on délaisse vite un truc qui aurait pu tourner à la BNN d’antan, Navré de faire encore un parallèle avec eux mais faut dire que c’est les deux figures majeures du turntablism Français. Donc on retrouve les petites guitares tranquille le chat et la voix style Gnarls Barkley. Atmosphère plutôt lounge, brumeuse et sensuelle.

C2C – The Beat

Contrasté d’une brève intro scabreuse, The Beat c’est un un partage de bons sentiments. Entre fraicheur et désinvolture, du Hip-Hop old school sensible et touchant.

Bon et puis allez, vous l’avez tous déjà saigné, on va pas revenir dessus, c’est de la grosse défonce, mais on vous cale le clip de F-U-Y-A. :

L’EP laisse rêveur avec un dernier track, Down The Road remixé par Irfane :

C2C – Down the Road (Irfane Outlines Remix)

Irfane est l’un des deux membres du groupe français Outlines, cocktail électronique, soul et rap. On se contentera de dire que le petit riff qui part à 1:18 nous a vaguement fait penser à l’intro de Reckoner de Radiohead.

Les quadruples chaaaampions du mooonde DMC (non ce n’est pas une grotesque référence à un film français populaire dont le 3eme volet vient de sortir au cinoche) ont aussi balancé ces derniers jours, quelques petites perles éclatantes d’une verve platine gonflée à l’adrénaline, tirées de plusieurs mixtapes dont la « Original Bombattack ». Estampillage édifiant d’une appellation d’origine Nantaise. On vous en met quelques-unes mais allez quand même traîner sur leur soundcloud y’a aussi du live DMC qui force le respect.

Mack The Knife (Tribute To Louis Amstrong)

Atom – Level 1234 (2003)

Greem et 20Syl – Intro Bombattack (2001)

Greem & Atom - Smoke Interlude (Weedmixtape 2001)

Bon, l’album sort au printemps, ça fait douze ans qu’on l’attend. Let you know.

Catégorie

Artiste(s) concerné(s):

Partager

Share |

Voir aussi

Les réactions (1)

  1. par SNR - Diese05
    le 20 février 2012
    à 0 h 09 min

    Hey frais votre blog !

    @Loud : Merci bien pour le lien de l’ITW radio, c’est franchement intéressant (except the Fake Journalists)  

    citer ce commentaire
    Répondre

Réagir