"Owi des blogs, encore, ENCORE"

Avatar de l'auteur

par Leks
le 29 novembre 2010

Malin comme Renart

Si Busy P nous dit Let the children techno, aujourd’hui on va plutôt dire Let the animals techno avec Renart – oui avec un « t » et pas un « d » et pour votre gouvernante, à la base on disait « renart » et non « renard ». Voilà. PAN. (Merci Wikipédia.)

Originaire de Nantes (ou une forêt pas très loin sans doute) puis exilé à Lille, Renart est un tout jeune producteur d’une vingtaine d’années officiant dans les troupes de FTW et Dawn Records, des labels respectivement angevin et lyonnais.

Majoritairement techno, sa musique pioche également dans des genres plus obscurs comme l’expérimental ou la musique concrète. Le tout teinté d’une certaine touche dark voire mélancolique, un ressenti plus présent sur les productions de son 1er EP paru sur FTW. Au final, ses productions sont de vrais régals de techno aux climax assez déments (sur Wolf winterwood ou Voyage chromatique notamment). L’OVNI Songe Enigmatique Sequentiel vient corréler les influences expérimental, concrète et progressive qui constituent le magma sensoriel dont émane des productions plus accessibles.

La bête revient sur Dawn Records avec le single Voyage Chromatique à paraître le 29 novembre prochain, c’est à dire aujourd’hui oui oui et un EP en janvier prochain.

Morceaux choisis du Roman de Renart version XXIème siècle :

Le rouleau compresseur Wolf Winterwood (folie à 3′24)

L’hypnotique Songe énigmatique séquentiel

On ferme les yeux pour le groove élégant des basses de Voyage Chromatique

Et Al Isra c’est cadeau !

Et last but not least, le clip de Voyage Chromatique, un étonnant clip animé en noir et blanc (notez le jeu avec le titre), réalisé par deux anciens Gobelins :

[Soundcloud][Facebook][Myspace]

Catégorie

Artiste(s) concerné(s):

Partager

Share |

Voir aussi

Les réactions (3)

  1. par Adriane
    le 1 décembre 2010
    à 19 h 49 min

    Merci de ne pas remercier trop vite Wikipédia : Renard ne s’écrit pas avec un « t », même « à la base », l’étymologie de « Renard » vient du Roman de Renart, un ouvrage médiéval dont le héros perfide se nomme Renart, on appelait alors « goupil » notre renard actuel, or, c’est grâce au succès du Roman que Renart (devenu Renard, une fois que l’orthographe fut fixée) est passé dans le langage courant. Renard ne s’est donc jamais écrit avec un « t » en tant que nom commun mais seulement en en tant que nom propre… Merci de continuer de faire de l’électro sans faire de commentaires hasardeux.  

    citer ce commentaire
    Répondre
  2. par Leks
    le 2 décembre 2010
    à 13 h 31 min

    @Adriane: Merci pour la précision Adriane. J’ai certes pris un raccourci mais force est de constater qu’avant que l’orthographe soit fixée, on a bien dû employer « renart » et non « renard » non ? Enfin bon c’est du détail… je cherche un peu ;)
    Et euh, merci du conseil mais je crois que je vais continuer à « faire de l’électro » en faisant des commentaires parce que j’aime bien ça :)  

    citer ce commentaire
    Répondre
  3. par Franck OTF
    le 3 décembre 2010
    à 15 h 40 min

    ohh quand même @Adriane, on se croirait sur le forum 15/18 avec des geeks qui corrigent les fautes d’orthographes.
    anyway énorme coup de coeur pour Voyage Chromatique, splendide !!!  

    citer ce commentaire
    Répondre

Réagir