"Owi des blogs, encore, ENCORE"

Avatar de l'auteur

par Leks
le 25 mars 2010

Freak You, interview, remix et fruits.

Si vous fréquentez avec assiduité ce blog, et je n’en doute pas une seconde (n’est ce pas ? N’EST CE PAS ?), vous avez certainement déjà entendu parler de Freak You. Bon je vous aide un peu, vous avez pu apprécier ses remix ici !

Freak You, c’est le big boss du label On The Fruit et il répond aujourd’hui à nos questions, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a des choses à dire ! Un vrai plaisir.

Vous en apprendrez un peu plus sur son amour pour les films d’horreur, la naissance de On The Fruit, ses projets à venir,  sa dévotion pour Aphex Twin et Vitalic (oui en plus il a bon goût, et de toute façon nous n’acceptons pas le mauvais goût), Monsieur Adi (le « futur Calvin Harris » ?), son projet avec Digitalfoxglove qui remporte déjà un franc succès ou encore sa vision de la scène électro française actuelle !

Avant de vous souhaiter une bonne et tendre lecture, laissez moi vous introduire (coquins) son dernier remix pour Dadahack. C’est son cadeau d’anniversaire pour Electroblog alors c’est un peu votre cadeau aussi, vous savez, plaisir d’offrir, joie de recevoir, tout ça.

Est-ce que tu pourrais te présenter rapidement ? Qui est Freak You ? Et pourquoi ce nom ?

Salut les Electroblogueurs, je m’appelle Franck et je vis sur Antibes (ce qui ne m’empêche pas de me les geler aujourd’hui).
Je tiens un bistrot/cave à vin ce qui me prend une grande partie de ma vie, la musique, quant à elle, me permet l’équilibre et l’évasion dont j’ai besoin pour ne pas devenir un robot.
Freak You, c’est justement celui qui est dans l’espace, qui est déconnecté de la réalité, une espèce d’autiste, marginal et ermite qui se manifeste de temps en temps selon les heures de la journée.
Pourquoi ce nom, quand j’ai voulu créer ce projet (avant je m’appelais autrement) je voulais un thème qui me représentait en tant que personne, depuis mon enfance les films d’horreur et séries B ont fait partie intégrante de mon quotidien.
Avec mes cousins et un oncle passionné cinéphile, ils nous arrivaient de mater 5/6 films par jour, pendant les vacances scolaires.
En tous cas, Freak You parce que j’aime les monstres, les paysages mélancoliques et les vieilles histoires qui font peur,
Je sais que ma musique est plutôt mélodique mais vous trouverez sur chaque morceau une touche nostalgique et quelque peu sinistre.
Mais je suis en vue de changer la plage visuelle en faisant toujours confiance à Die Frau, designer hors pair qui a déjà réalisé pas mal de choses me concernant.

Quel a été ton parcours jusqu’à aujourd’hui ? Comment en es-tu arrivé à créer ton propre label (On The Fruit) ?

J’ai 27 ans et j’ai déjà fait pas mal de chose, presque 12 ans de profession dans le monde du vin, la musique remonte, elle,  depuis très loin avec du piano étant gamin et l’électronique depuis mes 14/15 ans, avant je m’appelais autrement et j’ai sorti plusieurs EP en vinyle sur plusieurs labels, mais on est loin de la musique que je fais aujourd’hui, c’était plus expérimental, voire maladroit.
Après cette remise en question musicale, l’idée de créer un label me paraissait évidente, mais c’était à l’origine à une échelle très artisanale, et sans prétention aucune, plus une histoire de potes, j’étais loin de m’imaginer un tel succès aujourd’hui.
La preuve c’est le nom du label.
Il doit exister 10 personnes qui en connaissent réellement le sens, « Sur Le Fruit », dans le monde du vin c’est une expression qui veut dire joyeux, frais, rigolo, un peu bourré, c’est justement avec un ami, quelques verres dans le nez et de la musique forte que ce nom est sorti.

Ta première grosse claque musicale ? Ta dernière ? Celle qui t’as poussé vers la musique électronique ?

Ma première grosse claque musicale, dans mon adolescence il était question de transe, et musique facile à aimer, je suis loin d’être fier de mes goûts musicaux à cette époque, mais disons quand j’ai commencé à être objectif, « Aphex Twin – 4″ sous le pseudo Richard D. James et son album sur Warp, je ne pense pas qu’un tel track puisse être refait, c’est un chef d’œuvre.
Ma dernière claque : « Vitalic – Second Live » issu de son récent superbe album « Flashmob » ce track est d’un romantique et d’une puissance mélodique incroyable, il est le parfait compromis de tout ce que j’aime dans un morceau electro.
Ce qui m’a poussé à faire de la musique c’est « Dima » devenu plus tard « Vitalic » (encore je sais) et aussi un morceau légendaire « Jones & Stephenson – The First Rebirth » , ou encore « Aphex Twin – Where’s your girlfriend » ( http://www.youtube.com/watch?v=0ofikD9xEJg ) ce track là il fait mal, car sa simplicité est déconcertante de complexité, Aphex est réellement l’un des plus grands génies musicaux vivant à mes yeux.

Dans quel état d’esprit composes tu ? Souhaites tu faire passer quelque chose par tes compos ?

Quand je compose, j’imagine toujours ces paysages ésotériques et lugubres, une teuf très classe dans un cimetière avec des toiles d’araignées, une pleine lune lumineuse, de la brume épaisse et une boule à facette géante au dessus de la piste, flottante luisante de lasers violets, verts, des clubbeurs très chics et branchés avec des lunettes Prada et un tee shirt Diesel qui brille la nuit (j’en ai un ^^).
Mon message ? J’en ai pas vraiment, juste que la musique dancefloor n’est pas que bruyante, saturée et ultra compressée.
La mélodie n’est pas encore désuète dans l’électro, un bon kick et une bonne basse ne suffisent pas pour moi.

Tu es très ami avec Monsieur Adi, avec quels autres artistes as-tu des rapports privilégiés ? Avez vous des projets en commun ?

Oui M. Adi est un gars génial, c’est peut être le futur Calvin Harris, je lui ai fait un remix pour son prochain EP, il bosse sur un remix pour On The Fruit et nous avons déjà parlé d’un featuring.
J’ai en effet beaucoup de contacts avec beaucoup d’artistes (comme tous), c’est la magie du net et d’avoir un label.
Pete aka « Digitalfoxglove » est un ami très fidèle et de longue date, nous avons fait ensemble un track, qui restera notre opus,
il est difficile d’expliquer l’histoire de ce track , ce qui est sûr c’est qu’il va être l’objet d’un EP avec des remix fait par divers artistes, ce track a été joué par de grands noms comme les Bloody Beetroots, alors que le mixage a été fait à l’arrache.
C’est pourquoi nous avons pris la décision de s’en occuper plus sérieusement et de le sortir avec pleins de gros remixeurs et un petit passage en studio.
J’en suis super excité ;)

Quelle est l’actualité à venir pour Freak You? Et sur on The Fruit ?

Je prépare un album qui sortira quand il sera prêt, j’ai toujours deux ou trois remix à faire pour le label et comme dit plus haut le feat. avec Pete « Beasts and Flowers » qui lui verra le jour  très prochainement avec d’excellents remixeurs, ça va être une très belle sortie, j’ai hâte.
En ce qui concerne On The Fruit, beaucoup de sorties en préparation, de plus en plus de nouveaux partenaires. Une très bonne agence de booking (Place To Beat) vient de se créer et a pris en charge les artistes du label et n’a pas chômé « y a de la date dans tous les sens !! » , de plus la prestigieuse agence Disc-Over va s’occuper à l’avenir de la promotion et du marketing du label.
Le label commence à avoir les bonnes armes pour continuer à se faire connaître, il y a aussi d’autres choses mais je garde ça pour la surprise (rire).

Quel est ton ressenti de la scène électro du moment ?

Et bien, la scène électro française est bien présente, mais j’ai l’impression que le côté « tendance du moment » ou « style phare » disparaît, il y a autant de place pour la minimal, le 80s (qui fait désormais partie intégrante de la scène française), l’électro ou la « grosse » electro (type Boys Noize), le « rock » qui n’en est pas vraiment, façon Phoenix (que j’adore).
Le bon point de ce phénomène, c’est la généralisation de l’underground qui devient grand public, le mauvais c’est, qui dit grand public dit plus facile, voire des fois « commercial ».
La french touch qui a réveillé le monde entier et qui a fait briller la France, continue d’exister, mais ne se renouvelle pas assez, à l’exception de Breakbot que nous connaissons tous mais qui va bientôt apparaître au grand public, il est le futur espoir français.
Trouvez moi quelqu’un qui n’aime pas Breakbot ?

Un petit mot pour l’anniversaire d’Electroblog ?

Un très bon anniversaire à cet excellent blog, que j’aime beaucoup, car on sent qu’ici on a affaire à des vrais gars de la culture électro, on est loin du kidz qui fait son blog avec des lunettes de soleil et avec des « Pony » partout.
Electroblog c’est pro !!!
Comme cadeau d’anniversaire, j’ai prévu une exclu, mon dernier remix fait pour Dadahack, (que les deux Dadahack ont masterisés dans leur studio) et … [NDLR: Rendez vous demain pour la fin de cette phrase (et oui on est pro et en plus on a le sens tu teasing !)]

Merci à lui et à Lucass pour l’interview !

Bonus Track

En bonus track, j’avais vraiment envie de vous mettre… hum!… de vous PASSER ce titre réalisé par Freak You en featuring avec Digitalfoxglove, enjoy ! Attention, c’est une version non masterisée, comme précisé dans l’interview, pour du top of the pop, il va falloir attendre l’EP !

Catégorie

Artiste(s) concerné(s):

Partager

Share |

Voir aussi

Les réactions (2)

  1. par eric
    le 25 mars 2010
    à 15 h 42 min

    vraiment interressant un freakyou que voilà  

    citer ce commentaire
    Répondre
  2. par MBS
    le 25 mars 2010
    à 22 h 35 min

    super sympa! je suis fan  

    citer ce commentaire
    Répondre

Réagir